LE BUDGET DU PORT AUTONOME AMPUTÉ DE 750 MILLIONS

port-autonome

Les difficultés budgétaires ont conduit le gouvernement à procéder à des prélèvements inhabituels. Il en avait été ainsi lors du budget supplémentaire 2016 avec l’Office des Postes qui avait été « délesté » de quelques milliards.

Cette fois, pour équilibrer le projet de budget 2017, c’est non seulement l’Office des Postes qui « passe à la casserole », mais également le Port Autonome. Pour la bagatelle de 750 millions.

Il semble d’ailleurs que cette ponction n’ait pas été du goût de tous les administrateurs, et que le vote de « solidarité » n’ait été obtenu que sur le fil du rasoir.

Alors que le port de Nouméa, poumon économique de l’île, a besoin de poursuivre son aménagement en grande rade, cette réduction de la trésorerie de l’établissement aura des conséquences négatives immédiates.

Quant aux croisiéristes pour lesquels apparemment, tous les responsables manifestent une attention particulière, ils devront se rendre à l’évidence. A côté des opérations de « com », la réalité risque d’être plus cruelle.

Et les passagers devront probablement débarquer au milieu des conteneurs, à la pluie et au soleil pendant encore quelques années.