TOUR AIR FRANCE : FONDÈRE SE SAISIT DU MAILLOT JAUNE POUR UN FINISH HALETANT

Thierry Fondère en jaune au Mont Dore
Thierry Fondère en jaune au Mont Dore

Le Tour Air France 2016 a tenu toutes ses promesses. Ses organisateurs promettaient une compétition indécise en raison des multiples difficultés. C’est le cas, avec des écarts infimes dans l’étape de mine à Tontouta, et ce samedi, le coup de force de Thierry Fondère qui se saisit du maillot jaune. Suspense.

Rien n’est joué. Mais après 8 jours de patience, le Calédonien, déjà vainqueur en 2014, a pris les commandes du « Tour ».

Pas de hasard. Il s’agit bel et bien d’une stratégie mise en place avec patience. Depuis qu’il a senti qu’il fallait être de l’échappée de Lifou qui a creusé un écart de 5 minutes entre les hommes de tête et le reste du peloton.

Une victime, d’ailleurs : Florian Barket qui ne s’en est jamais remis.

Alors que Loïc Le Bouvier et Ryan Christensen, seulement séparés d’une petite seconde au classement général, s’observaient, Fondère et Krainer leur ont faussé compagnie avec deux autres coureurs.

Au fil des ascensions du Col de Plum, ils ont rejoint le groupe de tête. Deux costauds, Fondère et Krainer. D’ailleurs, tous deux, anciens vainqueur du Tour Air France.

Cette fois, ils n’ont pas laissé passer leur chance, malgrè des contres dans le peloton, y compris de la part de coureurs … calédoniens. Taruia Krainer s’est brillament imposé à l’étape, et Thierry Fondère, sur ses terres du Mont Dore, s’est emparé du maillot jaune.

Tout cependant n’est pas joué. Les écarts sont encore minces. Et Ryan Christensen comme Loïc Le Bouvier n’ont pas dit leur dernier mot.

Alors à Dumbéa, le suspense sera total. Fondère fera-t-il accéder la Calédonie sur la plus haute marche du podium ? Réponse samedi à 16 heures et pas avant.