Mardi 6 Septembre – APRÈS 5 ANS DE NEGOCIATIONS : LE « CARRÉ ROLLAND » VERRA LE JOUR EN 2021 POUR 12 MILLIARDS D’INVESTISSEMENT – A 13 ANS IL CASSE LE NEZ DE LA PRINCIPALE DU COLLEGE – AGRESSION DU DIACRE MAMATUI : 6 JEUNES INTERPELÉS – TENUE COMMUNE POUR LES ECOLES DU SUD

Carré Rolland : le projet initial en 2011
Carré Rolland : le projet initial en 2011

5 ANS DE NEGOCIATIONS : LE « CARRÉ ROLLAND » VERRA LE JOUR EN 2021 POUR 12 MILLIARDS D’INVESTISSEMENT
C’est un chantier colossal qui va s’ouvrir : plusieurs tours, 235 logements, une galerie commerciale, 3 niveaux de parkings en sous-sol, au total 12 milliards d’investissement. Le lieu : le site du premier marché municipal au 19e siècle, puis celui d’une station service dite « station Rolland ». D’où le nom du Carré Rolland.

QUARTIER ASIATIQUE, ENTRÉE DE VILLE, RUE DE L’ALMA, FRONT DE MER, CARRÉ « SAINT GERMAIN DES PRÉS
ET CARRÉ ROLLAND

Plusieurs projets avaient été tentés sur cet emplacement de près d’un hectare. Des parkings, un ensemble commercial, 2 tentatives qui avaient avorté. La troisième sera peut être la bonne. Gaby Briault, en charge de l’aménagement de la ville sous le « magistère » de Jean Lèques se souvient : « Nous avions alors en tête de grands projets pour le Centre-ville : le quartier asiatique, le Front de Mer, la rue de l’Alma et son projet de centre commercial malheureusement abandonné, la plantations de palmiers à l’entrée et d’arbres le long des rues, le Carré Saint Germain des Prés au Quartier Latin et le Carré Rolland . Dans le PADD (Projet d’Aménagement et de Développement Durable), nous avions privilégié les appels à projet sur des terrains municipaux. C’est ce que nous avons fait avec les 80 ares du Carré Rolland, en imposant un cahier des charges prévoyant également des logements en accession pour les jeunes Nouméens« .

DES TRAVAUX DE 2017 A 2021

Un seul groupement avait répondu à l’appel à projet, constitué de la Sic, de Promobat et du groupe Caillard Kaddour. Avec en perspective d’énormes difficultés pour mener un chantier hors norme comprenant plusieurs « premières » en matière de travaux.
Ainsi, les parkings devront être creusés dans de la boue humide et de l’eau, le site ayant été remblayé dans les années 1870, alors que la mer recouvrait l’endroit ! Il faudra ensuite évacuer ces boues, en évitant toute pollution. Tout celà requiert une technologie qu’il faudra acquérir.
Objectif affiché dans le permis de construire sollicité pour 80.000m2 : 234 logements dont 135 gérés par la Sic, 8000m2 de bureaux, 5300m2 de galerie commerciale, 742 places de parking dont 140 places ouvertes au public,
Le chantier va durer 4 ans et bouleversera sans aucun doute le fonctionnement de cette partie du centre-ville. Pour les investisseurs, la prise de risque n’est pas négligeable, dans un marché déprimé qui touche aussi bien le commerce que les bureaux. L’engagement de la SIC permettra de limiter le risque logement. Mais personne ne peut réellement dire ce que sera la Calédonie et son économie en 2021 !
Au total, ce projet, lancé par l’équipe de Jean Lèques, achevée par celle de Sonia Lagarde, est plutôt « politiquement » exemplaire en ce sens qu’il porte l’intérêt de la ville et des Nouméens au delà des clivages de campagne électorale. Et de surcroît, il s’achèvera … au delà du mandat de la députée-Maire.

Collège DumbeaVIOLENCE AU COLLÈGE DE DUMBEA : UN ELEVE DE 13 ANS CASSE LE NEZ DE LA PRINCIPALE – Il s’agissait d’un élève de 4ème déjà exclu de 2 établissements publics qu’il fallait intégrer au collège de Dumbéa-sur-Mer. Une réunion en sa présence, celle de ses parents, du conseiller d’éducation et de l’assistante sociale s’est déroulée avec la principale de l’établissement, Chantal Creugnet. Les différentes modalités de la scolarisation ayant été réglées, et alors que la réunion était achevée, le garçon s’en est pris violemment à la directrice et l’a frappée au visage.
Résultat : un nez fracturé, une plainte du Vice-recteur et probablement une plainte de la victime.
Jusqu’à présent, la violence était tenue à l’extérieur des établissements scolaires. Avec ce grave incident, elle fait sa rentrée dans un collège. Les autorités parviendront-elles à l’enrayer ?

AGRESSION DU DIACRE DE LA CONCEPTION A KOUTIO : 6 JEUNES INTERPELÉS – Agés de 17 à 19 ans, ces délinquants avaient battu le diacre de La Conception Mamatui et son épouse qui venaient de fêter leur anniversaire de mariage à leur domicile de Koutio.
« Résultat d’une bonne collaboration entre la gendarmerie et la police municipale » souligne le Maire de la commune, Georges Naturel.
Les jeunes voyous, placés en garde à vue, pourraient être impliqués dans d’autres affaires.

Tenue communeTENUE COMMUNE A L’ASSEMBLEE DE LA PROVINCE SUD AUJOURD’HUI – Cette initiative, menée à l’origine par Isabelle Champmoreau, alors adjointe en charge de l’enseignement dans l’ancienne majorité de la ville de Nouméa, et soutenue par Gael Yanno, est plébiscitée par les parents et les enseignants.
La tenue commune va être étendue à l’ensemble des écoles primaires publique dès la rentrée 2017.