LE DISPOSITIF « ALERTE ATTENTAT » … EN RETARD SUR INTERNET ET LA PRESSE !

SAIP

Le ministère de l’Intérieur avait mis au point l’application SAIP (Système d’alerte et d’information aux populations) pendant l’Euro 2016. Mis à l’épreuve au cours de l’attentat de Nice, le système a démontré son inefficacité et attiré un flot de critiques sur les réseaux sociaux notamment.

Selon certains internautes, l’alerte attentat, supposée prodiguer des conseils de survie en cas d’attaque, se serait déclenchée deux heures après le massacre de Nice, soit à un moment où toute la France était déjà informée du drame qu’elle venait de connaître ! Pire, les informations, les tweets et les sites Internet avaient déjà donné les détails du drame.