Thierry Santa reconduit à la présidence du Congrès par un vote consensuel des loyalistes

Gilbert Tein accueillant le Président du Congrès
Gilbert Tein accueillant le Président du Congrès

C’est face à une candidature unique des loyalistes, celle de Rock Wamytan, que Thierry Santa, présenté par les Républicains, a été élu au premier tour de scrutin ce matin au Congrès.

Il a recueilli 29 voix (Les Républicains, Calédonie Ensemble, UCF) contre 25 voix au chef de groupe UC Flnks Nationalistes appuyé par le Palika.

Ainsi, contrairement à son élection de l’an passé, Thierry Santa a pu rassembler sur son nom les élus loyalistes. Il les a remerciés et, dans un discours rappelant le chemin considérable parcouru depuis « les événements sanglants de 1984-88 », il a souhaité que le Congrès « se dépasse » pour affronter les enjeux politiques et économiques de la Nouvelle-Calédonie.