MARTINE CORNAILLE FAIT PARLER D’ELLE DÈS LA PREMIÈRE SÉANCE DU CESE !

Le Conseil Economique, Social et Environnemental
Le Conseil Economique, Social et Environnemental

« Je suis la femme de Thierry et la cousine de Daniel ». Martine Cornaille voulait-elle rappeler à la fois les coups de sang du « ministre » des finances ou bien les exploits sportifs de son cousin par alliance, fraîchement nommé Président du Conseil Economique, Social et Environnemental  ?

Toujours est-il que cette désignation encore toute chaude,  une seconde représentante de la famille a brigué la première Vice-présidence de l’institution. Dans des termes en forme de pré-réquisitoire qui augure bien de la sérénité des séances futures du CESE …

Elle a en effet justifié sa candidature solitaire en faisant le procès d’une parité non respectée dans l’assemblée -6 femmes sur 41-, en fustigeant le manque de représentation du E pour Environnement dans le Conseil. Bref, un zeste de poudre avant la vraie mise en route de l’organisme quand elle s’estime, aux deux titres évoqués, victime « d’une double peine ».

N’ayant obtenu que quelques suffrages, la candidate à la première Vice-Présidente qui avait d’entrée de jeu, réussi à capter l’attention de ses collègues quelque peu surpris, n’a pas voulu être en reste avant la clôture de cette séance qui se voulait solennelle.

Alors que chacun s’apprêtait à se lever, constatant que les voies du scrutin ne donnait pas, selon elle, les moyens d’une expression de l’abstention -ce qui n’est pas blanc ou nul-, elle a requis un examen juridique de cette situation en émettant quelque doute sur la validité des votes ayant conduit à la désignation du Bureau.

Le « cousin Daniel » a promis qu’une réponse lui serait apportée pour la prochaine séance. Qui elle même, promet …