ACTU// Les Républicains demandent à Philippe Germain des réponses à la crise économique/Ouverture des travaux institutionnels sur l’avenir de la Calédonie/Début du grand rite annuel des ignames/Les syndicats SLN craignent un largage d’Eramet

Grégoire BernutLES REPUBLICAINS DEMANDENT AU GOUVERNEMENT DES MESURES D’URGENCE POUR RÉPONDRE A LA CRISE ECONOMIQUE – Le groupe « Les Républicains » a exprimé ses inquiétudes face à la montée des difficultés économiques. Ils demandent au Président du gouvernement de proposer des mesures d’urgence pour y répondre.
Ils ont rappelé leur position antérieure sur la crise minière qui n’avait pas été prise en considération, et dont les préconisations s’imposent aujourd’hui.
Grégoire Bernut a souligné 3 urgences :
– mettre en place la TGC le plus tôt possible
– réviser le barême de l’IRPP pour redonner du pouvoir d’achat aux Calédoniens,
– simplifier la vie des entreprises.

LES SYNDICATS DE LA SLN REDOUTENT UN LARGAGE D’ERAMET – Ils ont rencontré les Républicains, et poursuivront ces entretiens avec tous les groupes politiques. Ils se sont déclarés intéressés par la proposition du Sénateur Frogier de placer temporairement SLN sous le contrôle de l’Etat.

DEBUT DE LA FÊTE DES IGNAMES – La récolte des ignames nouvelles rythme le calendrier kanak et constitue chaque année un des événements culturels majeurs sur toute l’étendue de la Nouvelle-Calédonie.
A Kunié,  le partage des ignames sera comme à l’accoutumée accompagné du partage de poissons pêchés par les clans de la mer.

LES TRAVAUX SUR L’AVENIR INSTITUTIONNEL VERSION NOUVELLE VONT DEBUTER CET APRES-MIDI – Le cadre adopté par les partenaires calédoniens et l’Etat lors du dernier Comité des Signataires consiste à enregistrer les convergences et les divergences de points de vue pour en faire un bilan et examiner les possibilités de rapprochement de vision en cas de divergence.
Placée aujourd’hui sous la présidence du Haut-Commissaire, cette première réunion devait se tenir sous l’égide du Premier ministre. Manuel Valls, on le sait, a du reporter sa visite en Nouvelle-Calédonie pour cause de Loi Travail.
Alain Christnacht et Yves Dassonville, hauts fonctionnaire particulièrement au fait de la situation calédonienne, seront les animateurs du processus de dialogue qui devrait faire l’objet d’une compte rendu au prochain Comité des Signataires du mois d’octobre.
Cet après-midi sera surtout consacré à l’établissement d’une méthode de travail.

60 A 100.000 ETUDIANTS DANS LA RUE CONTRE LA LOI EL KHOMRI – Le gouvernement a indiqué que les modifications acceptées récemment suffisent à justifier la poursuite du processus.