IMBROGLIO ET CONFUSION A YABULU : LES 550 EMPLOYÉS DE L’USINE ONT ETE LICENCIÉS !

Usine de Yabulu
Usine de Yabulu

Les administrateurs de FTI Consulting en charge de l’usine de nickel de Yabulu ont licencié les 550 employés restants de l’entreprise. Cette mesure dramatique a été présentée comme une obligation en raison de la prise de contrôle de l’usine par Queensland Nickel Sales, nouvelle société dépendant de Clive Palmer.

Dans un communiqué, FTI Consulting rappelle que « le 7 mars 2016, les administrateurs ont été informés que Queensland Nickel Sales Pty Ltd remplacera Queensland Nickel en qualité de manager des opérations de la raffinerie de Yabulu avec effet immédiat.

« Le résultat est que les administrateurs n’ont plus aucun contrôle opérationnel ou de management sur la raffinerie de Yabulu, poursuit le communiqué. Queensland Nickel Sales, nouveau manager de la raffinerie, peut offrir un contrat de travail aux employés actuels, mais les administrateurs ignorent actuellement les termes et les échéances de ces offres.

« La cessation de travail et les incertitudes sur les nouveaux contrats sont une situation regrettable, mais inévitable en raison du fait que les administrateurs n’ont plus le contrôle opérationnel de la raffinerie ».

Les 550 employés doivent donc attendre la nouvelle offre de contrat annoncée par Clive Palmer, qui avait indiqué qu’ils seraient repris aux mêmes conditions que celles dont ils bénéficiaient avec Queensland Nickel.

La confusion est à son comble dans cette affaire. D’autant que le gouvernement du Queensland n’a pas encore donné son feu vert environnemental pour la reprise de Queensland Nickel par Queensland Nickel Sales, une autorisation indispensable pour que la prise de contrôle soit effective …