L’Actu du jeudi 2 avril 2015

Nouvelle-Calédonie – Le fait marquant demeure l’élection de Philippe Germain à la Présidence du gouvernement et de Jean-Louis d’Anglebermes à la Vice-présidence. Cette élection est présentée comme une « trahison » par les autres partis loyalistes, Rassemblement UMP/FPU et UCF. Elle a jeté un trouble au sein de l’Union Calédonienne dont le Secrétaire général et Gilbert Tuiyenon qui … n’étaient pas au couarant. Rump et UCF mettent en cause l’Etat.

L’UCF, mercredi soir, et le Rassemblement UMP jeudi matin ont réagi très vivement. « Concentration des pouvoirs », « coup de force » et même « Nous sommes sortis de l’Accord de Nouméa ». Vendredi, les secteurs devraient être répartis. La question est de savoir à présent si la collégialité pourra exister et quelles pourront être les difficultés de fonctionnement (voir notre article) compte tenu de la rupture entre les partis « loyalistes ».

Pour Philippe Germain, ce sont « les deux principales formations politiques du pays (Calédonie Ensemble et FLNKS.Ndlr) qui assument la direction de l’Exécutif de la Nouvelle-Calédonie ».

Pour Dewe Gorodey du Palika, « Calédonie Ensemble s’est engagée sur l’agenda fiscal »,  « c’est ça le premier travail à faire, la mise en oeuvre de l’agenda fiscal pour les réformes fiscales ».

Métropole – Le fait marquant est la convocation par les juges de Nicolas Sarkozy qui, à l’issue d’une audition de 4 heures, est ressorti avec le statut de « témoin assisté ». Pour l’avocat de l’ancien Président de la République, « cette affaire est terminée ».