MENACES, INTIMIDATIONS : annulation de 9 bureaux de vote demandée au Conseil d’Etat

L’Université de Nouvelle-Calédonie peut être fière, et la Calédonie avec. Pour la première fois, une  équipe de chercheurs a vu son étude publiée dans la prestigieuse revue du Lancet, « The Lancet Regional Health-Western Pacific ». Les travaux de l’équipe ont pour objet « le rôle de l’alimentation, du sommeil et des écrans sur la santé des 10-15 ans ». L’équipe est composée de Stéphane Frayon, Guillaume Wattelez , Emilie Paufique , Akila Nedjar-Guerre, Christophe Serra-Mallol, et Olivier Galy, tous scientifiques à l’UNC.

RÉFÉRENDUM – RECOURS EN ANNULATION POUR 9 BUREAUX DE VOTE  situés dans l’agglomération. Des élus et des sympathisants des Loyalistes ont déposé cette requête devant le Conseil d’Etat à la suite des manifestations organisées devant plusieurs bureaux de vote. Près de 9 d’entre eux se tenaient des militants indépendantistes manifestant de manière bruyante, et parfois, avec des attitudes et des propos jugés menaçants. Des faits susceptibles d’entacher la liberté et la sérénité des votes. Au cas où le Conseil d’Etat ne trouverait rien à redire, les non-indépendantistes seraient alors fondés à faire de même, librement, lors d’un éventuel troisième référendum ?

UNE RÉGLEMENTATION DES NUISANCES SONORES relatives au voisinage sera prochainement soumise au Congrès. Cette réglementation ne concerne pas les restaurants et les bars, ce que déplorent les associations de riverains de la baie des Citrons. Motif : la réglementation visant ces activités serait de la compétence de l’Etat.

RIFIFI SUR LA SUPPRESSION DE LA DIL, le Gie Destination Iles Loyauté. Lors de la dernière séance de l’Assemblée des Iles, il était en effet proposé de fondre cette structure au sein de l’agence commerciale Loyalty Tours dépendant de la Sodil. Une initiative peu appréciée par la présidente de la Dil, également présidente de la commission de l’économie. Une mission d’information sur les conséquences de cette fusion devra éclairer les élus.

TAHITI ET SES ARCHIPELS étaient présents hier au Jeudi du centre-ville. Avec le succès habituel.

CYCLO TOUR : dans l’étape menant les coureurs à Farino, c’est Arnaud Boucher qui s’est imposé chez les hommes et Céline Hirzel chez les féminines.

ACTU NATIONALE ET INTERNATIONALE

COVID EN AUSTRALIE ET EN NOUVELLE-ZÉLANDE

LE CORONAVIRUS GAGNE DU TERRAIN EN FRANCE
A la veille du couvre feu qui sera instauré en Ile des France et dans 8 autres métropoles, la deuxième vague du coronavirus se poursuit. Le ministère de la Santé et Santé Publique France indiquent que 30.621 personnes ont été testées positives au cours des dernières 24 heures. C’est un record depuis la mise en place du dépistage massif. Le taux de positivité s’élève désormais à 12,6%. Dans le même temps, 88 personnes sont décédées à l’hôpital.

Vaccins Covid-19 : Korean Air se prépare à un transport planétaire
Alors que se prépare une des plus grandes opérations de fret aérien au monde pour livrer les vaccins Covid-19, la compagnie aérienne Korean Air se prépare à un transport « sûr et rapide » dès qu’il sera disponible.

Parmi les « 8000 avions cargo » qui seront nécessaires selon l’IATA (Air Journal) pour acheminer à travers le monde les vaccins mis au point contre le nouveau coronavirus, figureront ceux de la compagnie nationale de Corée du Sud. Elle a d’ailleurs mis en place un groupe de travail « afin de se préparer à l’acheminement sûr et rapide du vaccin, dès qu’il sera disponible »

LES MEILLEURS PASSEPORTS ? NEW ZEALAND, AUSTRALIA, FRANCE

Chaque année, le site « passport index » établit un tableau classant les passeports des pays du monde entier selon 3 critères : l’entrée dans un pays étranger sans visa, l’entrée avec délivrance d’un visa à l’arrivée, et l’entrée avec visa obligatoire préalablement délivré.

En 2020, c’est le passeport néo-zélandais qui arrive en tête du score global, incluant les trois facilités citées ci-dessus.

Viennent en seconde position 8 passeports : ceux de l’Allemagne, de l’Autriche, du Luxembourg, de la Suisse, de l’Irlande, de la Corée du Sud, du Japon et de l’Australie.

La troisième place ex-aequo est occupée par la Suède, la Belgique, la France, la Finlande, l’Italie et l’Espagne.

Dans ce classement figurent évidemment les pays du Pacifique. Le Vanuatu est en 42e position, les Fidji, en 40e, Tuvalu, Samoa et Tonga en 43e place.

Extraits du classement – Le chiffre à droite indique le nombre de pays pour lesquels le porteur de passeport bénéficie de facilités d’entrée.

COVID FRANCE : COUVRE FEU DANS 9 MÉTROPOLES

L’UC SE PRÉPARE À UN TROISIÈME RÉFÉRENDUM – Le parti dirigé par Daniel Goa  a tiré des conclusions positives du second référendum, constatant avec satisfaction la progression du « oui ». L’Union Calédonienne a confirmé sa volonté d’aller au 3e référendum ainsi qu’il est prévu dans l’Accord de Nouméa. C’est un comité directeur prévu le 24 octobre à Canala qui définira notamment les grandes orientations de campagne.

L’ASSOCIATION « CITOYEN MONTDORIEN » APPELLE À PARTICIPER à la manifestation du samedi 17 octobre organisée en soutien aux Calédoniens exclus du corps électoral provincial et référendaire.

MANIF MAIS PAS BLOCAGE au magasin Top Store à Dumbéa où la CSTNC accuse la direction de harcèlement moral à l’égard de trois employés.

CONGRÈS DE LA FÉDÉRATION DES FONCTIONNAIRES à Maré pendant 3 jours. Les 120 délégués auront pour tâche de définir les axes d’action pour les 3 ans à venir en matière de secteur public, de fiscalité, d’économie et d’égalité hommes-femmes. La Nouvelle-Calédonie doit-elle recruter recruter davantage de fonctionnaires ? Comparer les retraites du public avec celles du privé ? Questions qui figurent parmi les réflexions à mener.

LES EMPLOYEURS SE REGROUPENT EN INTERPATRONALE au terme d’un accord signé entre le Medef, la CPME et l’U2PNC. En ligne de mire : l’économie, la fiscalité, la relance, la protection sociale, les relations sociales, la formation, le numérique ou encore la simplification administrative.

LA MAISON DE LA FEMME sera livrée samedi à Ponérihouen. Coût : 300 millions.

LANCEMENT DU TOTAL SPORT GIRL CHALLENGE à Bourail où 170 jeunes filles de 13 à 15 ans vont s’affronter dans plusieurs disciplines collectives. Elles viennent des 4 coins de Calédonie et joueront au rugby, au beach volley, au foot, au hand ball et au basket.

CYCLO TOUR : L’étape de Poya a vu la victoire de Chris Jenner chez les hommes et une nouvelle fois, de Charlotte Robin chez les Dames. (Les photos de Bourail Au Tour d’Elles à Bourail en fin de page)

ACTU NATIONALE ET INTERNATIONALE

LES AUSTRALIENS NE VOYAGERONT PAS VERS L’EUROPE ET LES ETATS UNIS AVANT 2022, a indiqué le ministre du tourisme Simon Birmingham. Cette décision est motivée par la forte circulation du coronavirus dans ces continents.

Le gouvernement fédéral estime en revanche que l’ouverture des frontières entre les Etats pourrait être effective avant Noël, à l’exception de l’Australie occidentale. Cet Etat ne prendrait pas de décision en ce sens avant les élections du 31 mars 2021.

En ce qui concerne la « bulle » trans-Tasman, elle va enregistrer les premiers voyageurs Kiwi dès ce vendredi, vers Sydney et les Territoires du Nord. Toutefois, les vols ouverts par Qantas, Jetstar et Air New Zealand sont loin d’être saturés. L’obligation, pour les Néo-Zélandais, d’effectuer, à leurs frais, une quatorzaine au retour dans leur pays, a probablement freiné quelques ardeurs.

Le gouvernement australien envisage plutôt l’ouverture avec des pays faiblement atteints, notamment la Nouvelle Zélande, le Japon, la Corée du Sud, Singapour ou certaines iles du Pacifique.

Dans le cas de relations avec des destinations à faible risque, les Australiens pourraient être confinés à domicile lors de leur retour. Ce cas de figure est actuellement étudié par l’Australian Health Protection Principal Committee (AHPPC).

DÉPART DE L’AMBASSADEUR DE FRANCE EN AUSTRALIE – Christian Penot, l’actuel ambassadeur de France en Australie, va prochainement rejoindre son nouveau poste à Paris où il occupera l’importante fonction d’ambassadeur pour l’Indo-Pacifique.

Il a récemment fait ses adieux à la communauté française de Sydney au cours d’une réception donnée par la Consule Générale Anne Boillon.

Christian Penot s’envolera pour Paris le 20 octobre prochain.

Photo Le Courrier Australien

LA PREMIÈRE MINISTRE DES NOUVELLES GALLES DU SUD EN DIFFICULTÉ après que 2 motions de censure aient été repoussées dans les deux chambres du Parlement. Madame Berejiklian a été mise en cause par ses adversaires en raison d’une liaison qu’elle aurait eue avec un député accusée de corruption en faveur de la Chine.

LA GRANDE BARRIÈRE A PERDU LA MOITIÉ DE SES CORAUX DEPUIS 1995 selon une étude menée par des scientifiques de l’Université James Cook.

L’auteur principal Andreas Dietzel estime que la principale cause de mort des coraux était le changement climatique induit par l’homme.

« Nous pouvons clairement corréler la hausse des températures à la mortalité et au blanchissement des coraux sur la Grande Barrière de Corail« , a-t-il déclaré.

COVID EN AUSTRALIE ET EN NOUVELLE-ZÉLANDE

COUVRE FEU DANS 9 MÉTROPOLES DE FRANCE À PARTIR DE SAMEDI SOIR
C’est la mesure annoncée par le président de la République au cours d’un entretien avec deux journalistes, Anne-Sophie Lapix (France 2) et Gilles Bouleau (TF1).

La mesure qui était attendue depuis plusieurs semaines, va concerner l’Ile de France, Grenoble, Lyon, Rouen, Saint Etienne, Toulouse, Montpellier, Lille et Aix-Marseille.

Le couvre feu sera effectif de 21h à 6h du matin. Il durera pendant 6 semaines, mais le Parlement sera saisi d’un projet de loi habilitant le gouvernement à le prolonger, le cas échéant, jusqu’au 1er décembre.

Les entreprises directement touchées par la mesure bénéficieront de soutiens soit prolongés, soit mieux adaptés.

Pour faciliter le traçage, l’application « stop Covid », peu téléchargée par les Français, sera remplacée par une nouvelle app : « Tous anti-Covid« , plus attractive.

Ces restrictions ne devront pas empêcher les départs en vacances, et elles ne concerneront pas les transports. Par ailleurs, les citoyens pourront se déplacer la nuit si leur situation le nécessite.

Le Premier ministre précisera les modalités du couvre feu dans la journée de jeudi en métropole.

PRISON FERME POUR LES TRAFIQUANT D’ICE À TAHITI, un trafic organisé par un jeune barman de Moorea, sa petite amie et un quinquagénaire. L’approvisionnement se faisait à Hawai, mais les fins limiers de la gendarmerie ont mis fin aux activités des malfrats dont le chiffre d’affaires dépassait les 40 millions. Finalement, Géant, le trafiquant a écope de 3 ans de prison ferme, son complice, de 18 mois, et sa petite amie, d’un an avec sursis.

LES CARATÉRISTIQUES DE L’IPHONE 12
Les iPhone 12 reprennent certaines caractéristiques et forces de l’iPhone 11 tout en introduisant quelques nouveaux éléments. L’iPhone Mini ne se démarque que par sa plus petite taille (5,4 pouces). Ce qu’il faut retenir sur les principaux équipements :

  • Une puce A14 Bionic est intégrée pour des performances améliorées
  • Écran Super Retina XDR 6,1 pouces
  • Cet iPhone est donc compatible avec la 5G.
  • Un nouveau design
  • Enregistrement vidéo HDR Dolby Vision jusqu’à 30 i/s
  • Zoom optique X2
  • Jusqu’à 17 heures de lecture vidéo
  • Face avant Ceramic Shield
  • 4x plus de résistance aux chutes
  • Aluminium de qualité aérospatiale
  • Résistant à l’eau jusqu’à 6 mètres de profondeur pendant 30 minutes
  • Compatible avec les accessoires MagSafe et les chargeurs sans fil

Voici les tarifs des quatre versions de l’iPhone 12, communiqués par Apple France :

  • iPhone 12 Mini : à partir de 809 euros (97.000 fcfp)
  • iPhone 12 : à partir de 909 euros (109.000 fcfp)
  • iPhone 12 Pro : à partir de 1159 euros (139.000 fcfp)
  • iPhone 12 Max : à partir de 1259 euros (151.000 fcfp)

Des photos de l’étape de Bourail (Au Tour d’Elles)

LA NOUVELLE CENTRALE ÉLECTRIQUE : ÉNERGIE FOSSILE, MAIS MODULABLE

Dans un communiqué, Nouvelle Calédonie Energie annonce le lancement prochain d’un appel d’offres pour la réalisation de la fameuse nouvelle centrale de 200 mégawatts.

« Suite à l’appel à manifestation d’intérêt lancé le 30 mars 2020, le Comité de Direction de Nouvelle-Calédonie Energie (NCE) a confirmé le lancement prochainement d’un appel d’offres pour la fourniture de puissance et d’énergie électrique par un producteur indépendant d’électricité (IPP « Independent Power Producer ») »… « L’offre correspondante devra intégrer la construction et l’opération des infrastructures nécessaires ainsi que l’approvisionnement en combustible ».

« L’appel à manifestation d’intérêt a permis de préciser les points suivants qui seront intégrés dans l’appel d’offresla centrale intégrée dans l’offre des candidats devra avoir une puissance de 200 MW et devra fournir 1 350 GWh par an environ ; les infrastructures devront être placées sur une ou plusieurs structure (s) flottante (s) ou lestée (s) sur le fond marin (Gravity Based structure) ; le combustible devra être le gaz naturel ; la centrale intégrée dans l’offre des candidats pourrait être amenée à moduler son régime de fonctionnement aux profits des énergies renouvelables disponibles sur le réseau calédonien ».

La SLN avait rendue publique sa préférence pour une solution gaz, probablement plus rapide à mettre en oeuvre. L’appel d’offres lancé par NCE et suivi avec attention par l’Etat qui semble s’être rangé aux arguments du métallurgiste, va dans ce sens.

La France était initialement … hostile aux projets gaziers, débattus en septembre dernier au Parlement Européen dans le cadre de la constitution du Fonds de Transition juste. Elle avait reculé devant la pression des pays dépendant du charbon, parmi lesquels la Pologne et l’Allemagne. Elle a même reculé jusqu’en Nouvelle-Calédonie …

MANQUERAIT PLUS QUE LE « M.O.M » SOIT CONTAMINÉ !

Léger émoi dans les plus hautes sphères de l’Etat. Voila que le président de la Polynésie est testé positif à son retour de Paris où il a eu des contacts avec le président de la République, le Premier ministre et le Ministre des Outre Mer. Pas moins. Attention, ont aussitôt précisé les entourages des hautes personnalités : il a été en contact mais ce n’est pas un « cas contact ». Nuance.

Certes il a été « en contact », c’est à dire qu’il s’est entretenu avec ces hauts responsables. Mais ce contact s’est effectué « dans le strict respect des gestes barrières« . Nous voilà rassurés.

Et comble de ce trouble passager, le « M.O.M » est actuellement en quatorzaine en Nouvelle-Calédonie quelques jours après qu’Edouard Fritch ait atterri à Tahiti. Imaginez un seul instant que par un immense malheur, un total imprévu, le test de sortie se révèle positif. Quelle panade ce serait pour le jeune ministre-sénateur, contraint de poursuivre son périple solitaire au Médipôle, et pire, pour sa mission.

Mais pas d’affolement, ni de stupide film catastrophe. Le Haut-Commissariat l’assure : « le ministre n’est pas considéré comme un cas contact à la suite du test PCR positif du président de la Polynésie française, Edouard Fritch, car son dernier contact avec lui date du samedi 3 octobre et l’ensemble des gestes barrières avait été respecté lors de leur entretien. Par ailleurs, Sébastien Lecornu a réalisé un test PCR le mercredi 7 octobre avant le départ de la délégation pour la Nouvelle-Calédonie, et celui-ci était négatif »

Si le très Haut-Commissariat le dit …

Vilain Canard

La quatorzaine du ministre dévoilée – Les personnels d’Enercal inquiets pour leur avenir

LES CONDITIONS DE LA QUATORZAINE DU MINISTRE DÉVOILÉES – Sébastien Lecornu est confiné dans une dépendance sécurisée du Haussariat et suit strictement le protocole défini par la Dass. Il est accompagné d’une délégation de 4 personnes. Il peut avoir des entretiens avec des personnes extérieures par visio-conférence et dispose d’une salle à cet effet.

UNE PERSONNE SANS VIE DÉCOUVERT DANS UNE VOITURE à Nouville, près des installations de Navimon. La chute du véhicule dans la mer avait été signalée hier en début d’après midi.

LES PERSONNELS D’ÉNERCAL INQUIETS pour leur avenir. D’une part, les comptes de la société sont en déséquilibre, le territoire devant compenser les pertes de recettes résultant de l’absence d’augmentation des tarifs depuis plusieurs années. D’autre part, la fermeture de la centrale Enercal de Népoui et son remplacement par une unité solaire a placé la société publique en compétition serrée avec une entreprise privée. Pour Christopher Gyges, l’intervention de l’Etat au titre de la contribution de service public de l’électricité garantissant à l’Outre mer la similitude des tarifs avec la métropole serait une des solutions. Wallis et Futuna bénéficie déjà de la CSPE.

GÉNÉRATIONS NC DÉFEND LE DRAPEAU COMMUN calédonien et estime que la reconnaissance de l’identité plurielle calédonienne serait de nature à diminuer les tensions.

LE TÉLÉTRAVAIL SERA ORGANISÉ en Nouvelle-Calédonie dans le secteur privé, notamment en ce qui concerne les conditions d’assurance, et la définition des postes et obligations liés au télétravail. Le gouvernement a arrêté un projet de loi sur le sujet.

35 POSTES OUVERTS PAR LE GOUVERNEMENT dans différents services publics qui disposeront de nouveaux professeurs des écoles et de fonctionnaires de l’administration générale.

LES AIDES AUX CALÉDONIENS BLOQUÉES À L’EXTÉRIEUR ont été prolongées jusqu’au 31 décembre de cette année.

ACTU NATIONALE ET INTERNATIONALE

COVID EN AUSTRALIE ET EN NOUVELLE-ZÉLANDE

Vidéo – iPhone 12 : le clip officiel d’Apple pour la sortie de son nouvel iPhone

L’iPhone 12 a été dévoilé par Apple lors d’une de ses célèbres keynotes ce mardi 13 octobre. Le nouvel iPhone embarquera la 5G, comme prévu, et sera décliné en deux versions : un iPhone 12 à partir de 909 euros mais aussi pour la première fois un iPhone 12 Mini à partir de 809 euros. En plus de ces deux modèles, un iPhone12 Pro et un iPhone 12 Pro Max ont aussi été présentés, tous les deux à plus de 1000 euros. L’iPhone 12 sera disponible en précommandes le 16 octobre.

FÉDÉRATION DES FONCTIONNAIRES : LA SUCCESSION DE DAVID MEYER

EDOUARD FRITCH TESTÉ POSITIF À L’ISSUE D’UNE MISSION À PARIS au cours de laquelle il a eu une entrevue avec le président de la République, ainsi qu’avec le Premier ministre et le ministre des Outres mer.

Deux jours après avoir rencontré Emmanuel Macron à Paris, le président de la Polynésie française Edouard Fritch a été testé positif au Covid à son retour à Tahiti, a annoncé dimanche un communiqué de son service de communication.

« Le Président Edouard Fritch a été déclaré positif à la Covid-19 à son retour de Paris, indique ce communiqué. Par mesure de précaution et de protection, sa compagne, qui a voyagé à ses côtés, a également été testée et est négative », selon le communiqué publié dimanche.

Edouard Fritch avait rencontré Emmanuel Macron jeudi, avant de reprendre l’avion le lendemain pour Papeete. Il a effectué un prélèvement samedi soir « car il avait un peu de fièvre et des douleurs articulaires ». Le résultat s’est révélé « positif » dans la nuit de samedi à dimanche, a précisé le communiqué.

L’Elysée a indiqué lundi que le chef d’Etat n’était pas « cas contact » à la suite de cette rencontre car les gestes barrière avaient été « scrupuleusement respectés » avec « le port du masque et la distanciation ».

Lors de son séjour à Paris, le président de la Polynésie avait également rencontré le Premier ministre Jean Castex et le ministre des Outre-mer Sébastien Lecornu une semaine plus tôt, ainsi que le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, lundi 5 octobre.

Le ministre des Outre mer est actuellement en quatorzaine en Nouvelle-Calédonie.

L’ARRÊTÉ INTERDISANT LA PÊCHE DANS LE PARC DE LA MER DE CORAIL ANNULÉ par la Cour administrative d’Appel de Paris. Attaqué par la société Iaora, défendue par Maître Nathalie Lepape, l’arrêté a été annulé car une telle interdiction relève d’une loi du pays et non d’un acte réglementaire du gouvernement. L’Exécutif devrait d’urgence proposer un nouveau dispositif conforme.

DAVID MEYER DEVRAIT PASSER LA MAIN À LA FÉDÉRATION DES FONCTIONNAIRES lors du Congrès que tiennent les syndicats de la fonction publique mercredi à Maré. David Meyer avait succédé à Joao d’Almeida il y a 9 ans.

UNE PREMIÈRE ETAPE POUR LE SERVICE NATIONAL UNIVERSEL qui accueillait 80 jeunes de Calédonie et de Wallis et Futuna. Les jeunes gens vont, dans un premier temps effectuer une période de cohésion durant 15 jours, pendant les vacances scolaires.

CYCLO TOUR DU CAILLOU – La deuxième étape, accueillie à Dumbéa, est revenue à Benoit Beukels et chez les Dames, à Charlotte Robin. C’est Bourail qui reçoit l’épreuve aujourd’hui.

ACTU NATIONALE ET INTERNATIONALE

COVID EN AUSTRALIE ET EN NOUVELLE-ZÉLANDE

AU VANUATU, DEUX FONCTIONNAIRES LIMOGÉS en raison d’anomalies relevées dans un marché de construction de route. La Commission de la fonction publique a pris la décision de mettre fin aux contrats du directeur général Harrison Luen et du directeur du département Allen Faerua.

La commission parlementaire des comptes a été informée que cette décision intervient après une enquête sur le processus d’appel d’offres pour un projet de route de desserte. Les agents avaient auparavant été suspendus à la suite d’une plainte du ministre Jay Ngwele.

URGENCE SANITAIRE EN FRANCE : LA PISTE DU COUVRE FEU – Le Chef de l’Etat doit prononcer une allocution mercredi soir et pourrait évoquer la crise sanitaire. Dans les couloirs, l’application d’un couvre feu à partir de 23 heures dans les villes où la progression du Covid est alarmante, est évoquée.

NOUVELLE-CALÉDONIE : L’IMPASSE

La Nouvelle-Calédonie, à l’issue du deuxième référendum, est comme un funambule amateur en équilibre incertain sur un fil agité, pouvant autant conserver un équilibre instable que basculer dans le vide. Le rapport de force possède deux faces : électoralement, le territoire est coupé en deux, démographiquement, la partie indépendantiste est moins nombreuse que la partie favorable au maintien de la Calédonie dans la République. Quant à la France, elle se trouve dans l’obligation de respecter la loi organique, et d’éviter une décolonisation ratée en pleine campagne présidentielle. Toutes conditions réunies pour que les trois « partenaires historiques » soient aujourd’hui dans une impasse.

Les indépendantistes ont le vent en poupe, mais la suite présente bien des dangers pour eux. Ils réclament, à bon droit, l’organisation du troisième référendum, convaincus de leur victoire future dans les urnes. La victoire, comme la défaite, présentent toutes deux des risques majeurs.

En cas de victoire, les indépendantistes auraient rapidement à rendre compte des assurances apportées à leurs partisans dans des matières qui touchent à la vie de chacun. Or, les affirmations de campagne devraient alors faire place à la cruelle réalité : la chute brutale, à court terme, du niveau de vie, du niveau d’enseignement, du niveau de santé, de l’emploi, ainsi que du système de couverture sociale. En cas d’indépendance, Kanaky-Nouvelle Calédonie ne devra compter que sur ces seules ressources. Possible, mais avec d’inévitables remises en cause des « droits acquis », quant les électeurs auraient cru que tel ne serait jamais le cas. Et qui pourraient alors demander des comptes à leurs dirigeants.

En cas de défaite, un scénario toujours possible, ils devraient subir l’ouverture du corps électoral, hypothèse admise par toutes les juridictions française, européenne et onusienne. Les scrutins ayant été suivis et validés par l’ONU, difficile, alors, de se mettre hors la loi internationale.

Les loyalistes ont gagné, et en démocratie, la « petite majorité » et la « grosse minorité » n’existent pas. Seule compte la majorité. En revanche, la réalité est la faiblesse de l’écart entre le refus d’indépendance et la demande d’indépendance. Certes, si la trajectoire indépendantiste est ascendante, un infléchissement de la courbe est possible, compte tenu du niveau exceptionnel de participation au second scrutin.

Exclure une troisième victoire du « non » serait donc une erreur de calcul des probabilités. Mais exclure une victoire du « oui » serait un déni de réalité électorale.

Les uns comme les autres ne pourraient probablement pas gérer leur victoire au troisième référendum tant les rapports de force s’équilibrent. En cas d’un « non », concentré en grande partie sur l’agglomération, comme en cas d’un « oui », démographiquement minoritaire, et couvrant des zones économiquement et fiscalement peu productives, la frustration, comme la peur, pourraient générer « la » situation de tous les dangers ». Quant à la France, comme en 1984, elle risquerait de se retrouver dans un nouveau bourbier. Après les présidentielles et les législatives, dans le moins risqué des cas, pendant la campagne dans l’hypothèse de graves dérapages.

L’exigence de trouver un « nouvel accord » est une lapalissade, mais point de cette perspective si celle de l’indépendance n’est pas sur la table. Ce « ticket » d’entrée est-il évitable ? Jean-Marie Tjibaou a été assassiné pour avoir signé un accord dans lequel ne figurait pas l’indépendance de la Nouvelle-Calédonie. Qui peut croire un seul instant qu’à trois pour cent de la victoire, ses successeurs renonceront ?

L’Etat, prudent et disposant de quelques chiffres qui lui avaient été fournis avant la tenue du second référendum, a ouvert, par la voix du président de la République, la possibilité d’approfondir les conséquences du « oui » à l’indépendance.

Sur ce sujet sensible, les loyalistes pourraient se diviser un temps. Certains craignent qu’admettre que la Calédonie pourrait devenir indépendante provoquerait la fracture de digues anti-indépendantistes. D’autres estiment qu’un compromis difficile vaut mieux qu’une rupture brutale et catastrophique.

Encore une fois, l’Etat jouera le rôle majeur. D’abord, c’est lui qui possède les clés essentielles pour chacune des parties calédoniennes. Le maintien de l’ordre, d’abord, avec, si nécessaire, des unités spécialisées. Les finances, ensuite, quel que soit la suite du processus, parce qu’une intervention d’un pays étranger tiers pour un montant de 1,3 milliard d’euros relève de l’incantation, et que, notamment, l’essentiel des budgets de l’enseignement relève aujourd’hui de la générosité de la France. La compétence de la monnaie, par ailleurs, si précieuse pour les équilibres économiques et le niveau de vie. Enfin, parce dépendent de lui les conditions de nationalité française en cas d’indépendance, c’est à dire notamment, l’accès à l’Europe et aux enseignements français et européens.

Cette écrasante responsabilité de l’Etat n’est pas nouvelle. Elle s’est présentée en 1988, à Matignon, en 1998, à Nouméa. Comme un hoquet de l’Histoire, elle est de retour en 2020.

REMBOURSER 1 MILLIARD À LA SLN ? Le Conseil d’Etat juge que la redevance superficiaire minière est un impôt, le Palika confiant pour le 3e référendum

GROS SUCCÈS POUR LE PREMIER CYCLO TOUR DU CAILLOU avec une participation record de 175 cyclistes locaux, dont une cinquantaine de féminines. David Schavitts s’est imposé au prologue devant Patrick Vernay et Florent Vincent. Chez les Dames d’Au Tour d’Elles, Manon Brasseur a réalisé le meilleur temps devant Céline Hirzel et Nathalie Viratelle.

LES MARINS DU CAILLOU REMPORTENT LA RÉGATE DES TOUQUES qui a connu son succès populaire habituel avec plusieurs milliers de spectateurs. 19 touques étaient en lice. L’Université de Nouvelle-Calédonie et le Lycée Jules Garnier ont complété le podium.

LE PALIKA PRÉPARE LE TROISIÈME RÉFÉRENDUM et s’est déclaré optimiste à l’issue de sa réunion samedi. Il compte sur la dynamique enregistrée à l’issue du premier scrutin pour parvenir à l’objectif d’indépendance, fondateur du parti.

DEUX GENDARMES LÉGÈREMENT BLESSÉS dans la nuit de samedi à dimanche, dans la zone de la baie des Citrons. Au cours d’une intervention en raison d’une attroupement de personnes alcoolisées, deux militaires ont été, l’un frappé, l’autre atteint par une pierre. Les auteurs ont été interpelés.

STAND UP PADDLE : NOUVEAU TITRE NATIONAL POUR UN CALÉDONIEN – Le Calédonien Noïc Garioud et la Bretonne Anaïs Guyomarch ont remporté le titre national sur le sprint (200m) des championnats de France Dacia de Stand Up Paddle, ce samedi après-midi à Annecy/Talloires. En finale messieurs, les six concurrents sont partis tous à fond mais c’est le junior Noïc Garioud qui parvenait à se détacher pour couper la ligne avec 1sec25′ d’avance sur Titouan Puyo. Quatrième mondial junior de la spécialité, Garioud démontre qu’il est un vrai spécialiste de cet effort particulier. 

LA REDEVANCE SUPERFICIAIRE MINIÈRE EST UN IMPÔT estime le Conseil d’Etat devant lequel la SLN s’était pourvue. L’enjeu est d’un montant d’un milliard FCFP payé par la société alors que celle-ci se prévaut d’un pacte de stabilité fiscale en vertu duquel, et pendant la durée du dit pacte, aucun impôt nouveau ne doit s’ajouter au ceux existants à la signature de la garantie. Le territoire arguant que le prélèvement supplémentaire était une « redevance », le Conseil d’Etat vient de juger qu’il constituait un « impôt ».

3000 VISITEURS AU SILO – Le rendez-vous littéraire a connu, comme chaque année, un grand succès au Centre Tjibaou. En catégorie Littérature, la lauréate est Claudine Jacques avec « Caledonia Blues », en Documentaire, « le Cheval en Nouvelle-Calédonie » de Nicolas Petit et Claude Debeaumoulin, en catégorie Jeunesse, « Mon amoureuse » d’Akal Waia. Un prix spécial a été décerné à Louis-José Barbançon pour son ouvrage « Le Mémorial du Bagne ».

FÊTE DE LA NATURE À DUMBEA où l’association Mocamana a accueilli les visiteurs au Parc Fayard.

LA SMSP A FÊTÉ SES 30 ANS DE RACHAT PAR LA SOFINOR – C’est à Ouaco, le village mythique de Jacques Lafleur dont la cession de l’entreprise minière a connu le développement qui a conduit jusqu’à l’usine de Koniambo, que les célébrations se sont déroulées.

LE PÉLÉRINAGE ANNUEL DE TOMO consacré à la Vierge Marie a réuni plusieurs centaines de fidèles à la messe célébrée par Monseigneur Calvet.

LA FOIRE DU PACIFIQUE A REÇU 30.000 VISITEURS à l’issue de 4 jours d’expositions, notamment touristiques, et d’animations consacrées à la Nouvelle-Calédonie.

ACTU NATIONALE ET INTERNATIONALE

COVID EN AUSTRALIE ET EN NOUVELLE-ZÉLANDE

TENNIS : NADAL PULVÉRISE DJOKOVIC À ROLAND GARROS
L’Espagnol n’a pas fait de détails. 6/0 au premier set, un match expédié en 3 sets secs, le numéro un mondial a littéralement été pulvérisé par le Majorquin !

Le toit fermé du court central – nouveauté cette annéee – était censé avantager Novak Djokovic. Mais Rafael Nadal n’en a eu cure. Il n’a jamais levé son emprise sur le match, renvoyant toutes les balles comme un métronome.

Novak Djokovic a bien tenté de se révolter au troisième set, parvenant à breaker, mais en vain. Nadal, en remportant une nouvelle fois l’Open français, rejoint Federer au sommet du palmarès de victoire en Grand Chelem avec 20 succès.

L'actualité calédonienne quotidienne et gratuite