RETRAITES EN CALÉDONIE : HOLD UP SUR LA CRE-IRCAFEX ?

Les réflexions du gouvernement Germain sur l’éventualité d’une désinscription de la Calédonie du Régime complémentaire Agirc-Arrco (CRE-Ircafex), et du remplacement de ce régime par un nouveau régime local avaient, en leur temps, provoqué de vives réactions. Cette fois, c’est à l’échelle nationale que se développe une inquiétude liée au projet de refonte des régimes de retraite. Pétition.

C’est l’un des plus gros chantiers du quinquennat Macron : sous la férule de Jean-Paul Delevoye, Haut commissaire chargé de la réforme des retraites, un rapport sur toutes les options transformant les 42 régimes de retraite français en un régime unique à points sera déposé en juillet prochain.

CRE-IRCAFEX CONCERNÉS
La Cafat, régime local, ne figure évidemment pas dans cette liste. Il en est de même pour la CLR. En revanche, le régime complémentaire obligatoire Agirc-Arrco est concerné, ce qui a, de sa part, suscité une réaction.

Cette réforme est une véritable révolution. Les futurs retraités bénéficieront, comme aujourd’hui, d’un système de retraite par répartition, mais ils cotiseront à un régime unique pour accumuler un certain nombre de points qui généreront les mêmes droits à pension. L’importance de la retraite dépendra ainsi de la durée de cotisation.

EN 2025
Le nouveau dispositif pourrait entrer en vigueur en 2025 ou en 2026. Il serait géré par un établissement public créé à cet effet, et chargé notamment de déterminer, chaque année, la valeur du point et ses critères d’évolution.

PLUSIEURS QUESTIONS
De nombreuses questions demeurent encore en suspens. En particulier, la prise en compte de l’intégralité de la carrière fera-t-elle baisser les retraites des salariés aux revenus modestes ? Y aura-t-il un âge légal de départ à la retraite ? Ou encore, que percevront les veuves ou les veufs ?

LES CRAINTES SUR LES EXCÉDENTS DE L’AGIRC-ARRCO
Les réserves des régimes excédentaires devraient être accueillies par le nouvel établissement public. Celles de l’Agirc-Arrco s’élèvent à 71 milliards d’euros, soit la somme gigantesque de 8 449 milliards FCFP !

Ces réserves sont destinées à garantir la pérennité du régime à l’ensemble des 22,5 millions de cotisants.

Pour le Medef et certains syndicats, le risque existe que cette somme serve à renflouer les régimes déficitaires. Ou soit « pompée » par l’Etat pour réduire les déficits publics.

PÉTITION NATIONALE
Pour s’en préserver, une pétition nationale a été lancée au nom de l’Agirc-Arrco (salariés du privé) et de la CNAVPL (professions libérales) pour « refuser catégoriquement que l’Etat s’empare des réserves du privé » et pour demander au Président de la République, à son gouvernement et à sa majorité parlementaire, de « s’engager solennellement à supprimer les régimes spéciaux du public pour garantir l’équité et la pérennité des retraites de tous les Français« .

DES MILLIERS DE PERSONNES AU SALON DU TOURISME – Délinquance en tout genre ce week end – Séisme au large des Loyauté – Victoire des Conservateurs en Australie

GROS SUCCÈS DU SALON DU TOURISME où, comme l’an dernier, des milliers de personnes se sont pressées au Centre Tjbaou. Moteur principal des visites : les bonnes affaires avec des prix cassés, à la fois dans les transports et les hébergements.

Les stands d’Air Calédonie et du Betico ont été pris d’assaut sans discontinuer durant tout le week end, et il faut dire que les forfaits comprenant à la fois le transport et l’hébergement étaient alléchants.

Du baume au cœur pour les acteurs du tourisme calédonien pour qui les annonces de records annuels de fréquentation ne correspondent pas au remplissage de leurs établissements. Il est vrai que le chiffre de 120 000 « touristes » claironné par les organismes officiels comprend près de 14 000 wallisiens, futuniens, vanuatais et polynésiens, des « touristes » particuliers … qui ne fréquentent guère les hôtels !

WEEK END CHARGÉ POUR LA POLICE en raison de multiples actes de délinquance. 5 mineurs qui cambriolent un véhicule et agressent un passant pour lui voler sa sacoche à Val Plaisance, le Raid qui intervient au Centre-ville pour mettre fin à une tentative de suicide consécutive à une rupture entre deux jeunes femmes, des débordements de jeunes à Pierre Lenquette. De nombreuses procédures ont été conduites pour des délits routiers. Et pour couronner le tout, un accident de voiture assez grave a été provoqué par un conducteur « imbibé » par 1g56 d’alcool par litre de sang.

VOLEUR DE VOITURE INTERPELÉ À BOULOUPARIS par les gendarmes. L’individu a été placé en garde à vue.

UN SÉISME S’EST PRODUIT À 190 KM DES ILES LOYAUTÉ, à une profondeur de 10km. Il n’a provoqué ni dommages, ni tsunami.

LES CONSERVATEURS REMPORTENT LES LÉGISLATIVES EN AUSTRALIE, déjouant tous les sondages. Emmenés par Scott Morrison, sont reconduits aux affaires pour 3 ans.

LES PROVINCES ONT DÉSIGNÉ LEURS PRÉSIDENTS

Élections des présidents de chacune des provinces ce matin. Sans surprise, Paul Néaoutyne a retrouvé son fauteuil dans le Nord. Aux Iles, c’est Jacques Lalié qui a succédé à Néko Hnepeune. Quant au Sud, c’est également sans surprise que Sonia Backes a été élue, avec les voix de l’Eveil Océanien au second tour de scrutin.

On s’attendait à une candidature de Calédonie Ensemble dans cette dernière assemblée, en raison des dissensions intervenues entre le parti de Philippe Gomes et l’Avenir en Confiance. Il n’en a rien été, mais les élus CE ont voté blanc.

Pour ce qui concerne la province Sud, une séance ultérieure sera consacrée à l’élection des commissions internes et aux désignations dans les comité, conseils d’administration et commissions externes.

FRONT NON-INDÉPENDANTISTE AU CONGRÈS : C’EST FIN MAL BARRÉ !

Rien ne va entre Calédonie Ensemble et l’Avenir en Confiance, ce n’est pas nouveau puisque leurs listes respectives se sont affrontées dimanche dernier, lors des élections provinciales. Mais depuis, les électeurs ont rendu leur verdict, en faveur de l’Avenir en Confiance. Reste maintenant à constituer les institutions, ou plutôt, à cocher les cases « postes ». C’est là que les choses se corsent.

C’est Sonia Backes et les responsables de l’Avenir en Confiance, Thierry Santa et Gil Brial, qui ont décidé de tendre la main à leurs adversaires non indépendantistes. L’Éveil Océanien, qui s’est d’ailleurs démarqué des deux camps, et Calédonie Ensemble, le frère ennemi.

Hier, les deux principales formations non-indépendantistes ont étalé leur différend sur la place publique.

L’Avenir en Confiance, majoritaire à la province Sud même si cette majorité n’est pas absolue, va administrer cette province. Logique. Le regroupement des loyalistes veut également présider le gouvernement  » afin d’instaurer une politique de relance économique et sociale pour laquelle les électeurs nous ont accordé leur confiance. » Tout aussi logique, puisque le vote de dimanche dernier a été une lourde sanction à l’encontre de la politique économique et sociale menée par le gouvernement sous le présidence de Philippe Germain, et donc de Calédonie Ensemble.

Reste donc la présidence du Congrès, proposée par le regroupement au parti de Philippe Gomes.

Ce dernier a refusé, estimant excessives les intentions de l’Avenir en Confiance. Rappelant l’ouverture de Pierre Frogier en 2007, avec le pacte républicain, puis celle de Philippe Gomes en 2014, avec le pacte de gouvernance solidaire, Calédonie Ensemble juge que ses concurrents loyalistes « ne sont pas à la hauteur des responsabilités qu’une victoire confère« .

Oubliant dans le même temps qu’en 2015, soit moins d’un an après la signature du pacte … solidaire, Calédonie Ensemble a « éjecté » Cynthia Ligeard de la présidence du gouvernement pour y installer Philippe Germain avec les voix indépendantistes. Et que Gael Yanno, soutien du parti de Philippe Gomes, a été imposé, contre la candidature de Thierry Santa à la présidence du Congrès en 2018 …

« En conséquence, Calédonie Ensemble se considère libre de tout engagement à l’égard de l’avenir en confiance, au sein de la province Sud comme au sein du congrès et du gouvernement« , écrit ce parti dans un communiqué.

Il est probablement encore trop tôt pour en tirer des conclusions définitives sur l’installation du Congrès et du gouvernement dans les jours à venir. Pour l’heure, comme aux Iles et au Nord, c’est la province Sud qui va élire son bureau.

Et comme dit le dicton, « à chaque jour suffit sa peine » !

ÉLECTION DES PRÉSIDENTS DE PROVINCE CE MATIN

Les résultats des élections provinciales ayant été validés, chaque assemblée de province a été convoquée ce matin pour élire son président ou sa présidente.

Cette première étape consécutive au scrutin de dimanche dernier devrait s’effectuer sans surprise, en théorie.

S’il y en avait, elle ne pourrait provenir que des Iles, avec une candidature Palika fédérant l’ensemble des listes autres que l’Union Calédonienne, ou du Sud, avec une union de Calédonie Ensemble, FLNKS et UC au profit d’un candidat plus âgé que Sonia Backes. Ces cas de figure sont peu probables, quoi que, en politique … !

La logique voudrait donc que Sonia Backes s’installe dans le fauteuil qui fut celui de Jacques Lafleur en province Sud, Paul Néaoutyne, dans celui qui est le sien depuis vingt ans, et Jacques Lalié, dans celui qui fut occupé par Neko Hnépéune aux Iles.

Confirmation ce vendredi matin.

JUSTICE : LES ENQUÊTES CONCERNANT CALÉDONIE ENSEMBLE SE POURSUIVENT

La machine judiciaire poursuit son travail dans les enquêtes concernant à la fois les soupçons d’emplois fictifs touchant Calédonie Ensemble et les motifs ayant conduit à la mise en examen du député de la deuxième circonscription.

Dans l’affaire des emplois fictifs présumés, plusieurs personnes du parti ont été entendues dans le journée d’hier dans les locaux de la section de recherche de la gendarmerie nationale.

Au terme de cette phase qui montre que l’enquête suit son cours, et qu’il ne s’agit en rien d’une « bidouille » liée au calendrier électoral, la question est de savoir si les éléments recueillis justifieront une ou plusieurs mises en examen. Cette nouvelle étape relève de la décision des magistrats instructeurs.

12% DE CHOMAGE EN CALÉDONIE – Baisse des prix à la consommation en avril – Poursuite de l’enquête sur les soupçons d’emplois fictifs pour Calédonie Ensemble

TAUX DE CHOMAGE STABLE
Pour la 2ème année consécutive, l’Isee vient de produire un rapport sur le chomage en Calédonie. Si le chiffre est stable par rapport à 2017, l’écart du taux de chômage entre hommes et femmes n’est plus que de 0,4% en 2018, contre 3,3% en 2017. En revanche, les moins de 30 ans restent le plus exposés avec un taux de chômage de 28%, en hausse de 3%.

BAISSE DES PRIX de la consommation en avril – L’ISEE a enregistré un recul de l’indice général de 0,2% le mois dernier et de 0,4% sur un an, hors prix du tabac. Cette diminution est tirée par la baisse des prix des services de 0,5% et de ceux de l’alimentation -0,4%. En revanche, les prix de l’énergie ont augmenté de 1,1% en avril tandis que ceux des tabacs et des produits manufacturés sont stables.

SOUPÇONS D’EMPLOIS FICTIFS : L’ENQUÊTE SE POURSUIT auprès de membres de Calédonie Ensemble, entendus hier par la brigade de recherche de la gendarmerie nationale.

DOUZE GÉNISSES VENDUES À PORT LAGUERRE par la station zootechnique. Les éleveurs ont pu ainsi faire l’acquisition de 8 charolaises, 3 charbraises et une brahmane.

ANTICOR DEMANDE L’ANNULATION des élections provinciales, à la suite de constats d’irrégularités sur le terrain.

PAUL K DUPRÉ LE PIONNIER DU CINÉMA CALÉDONIEN S’EST ÉTEINT

Paul K Dupré s’est éteint à l’âge de 80 ans, emportant avec lui les rêves de cinéma qui ont rempli toute sa vie. A l’aide d’une caméra super8, puis avec un matériel plus élaboré, il a réalisé les premiers véritables films calédoniens.

A cette époque, et comme pour tous les pionniers calédoniens, ni aide publique, ni matériel sophistiqué. Une Calédonie bien différente. Hommage en republiant notre video.

LA LISTES DES ÉLUS AU CONGRÈS ET EN PROVINCES

La commission de contrôle des élections provinciales de 12 mai  dernier a validé les résultats de ce scrutin qui figurent dans le communiqué officiel du Haut-Commissariat. Les élus dans chaque province et au Congrès.

RESULTATS DEFINITIFS DE L’ELECTION DES MEMBRES DU CONGRES ET DES ASSEMBLEES DE PROVINCE DU 12 MAI 2019

Le recensement général des votes exprimés à l’occasion de l’élection du 12 mai 2019 a été effectué à l’issue du scrutin, soit les 12 et 13 mai 2019 au chef-lieu de chaque province, par une commission présidée par un magistrat désigné par le président de la cour d’appel de Nouméa et constituée à cet effet.

Ces commissions ont validé les résultats suivants :

RESULTATS DE LA PROVINCE DES ÎLES LOYAUTE
Nombre d’électeurs inscrits : 21 205
Nombre de votants : 14 099
Nombre de bulletins nuls : 58
Nombre de bulletins blancs : 58
Nombre de suffrages exprimés : 13 983

NOMBRE DE VOIX OBTENUES POUR CHAQUE LISTE DE CANDIDAT

  1. Unitaire Kanaky Génération : 800
  2. UC-FLNKS : 5 186
  3. Parti travailliste : 2005
  4. Avec Nous : 462
  5. Dynamique autochtone : 1 536
  6. Nouvelle vision des Îles : 851
  7. Mouvement néo-indépendantiste et souverainiste Îles (MNIS-Îles) : 173
  8. Palika Îles : 2 970

ATTRIBUTION DES SIEGES AU CONGRES
Les 7 sièges de membres du congrès sont attribués comme suit :

3 sièges pour la liste UC-FLNKS
1 siège pour la liste Parti travailliste
1 siège pour la liste Dynamique autochtone 2 sièges pour la liste Palika Îles

Ont été élus membres du congrès :

Liste UC-FLNKS

  1. Jacques, Zanehno LALIE
  2. Isabelle KALOI – BEARUNE
  3. Mathias WANEUX

Liste Parti travailliste
1. Kotra Louis UREGEI

Liste Dynamique autochtone
1. Omayra NAISSELINE, née FORREST

Liste Palika-Îles

  1. Charles Wapanai WASHETINE
  2. Louise Walisaune WAHETRA

ATTRIBUTION DES SIEGES RESTANT A L’ASSEMBLEE DE PROVINCE DES ÎLES LOYAUTE
Les 7 sièges de membres de l’assemblée de la province des Îles ne siégeant pas au congrès sont attribués comme suit :

3 sièges pour la liste UC-FLNKS
1 siège pour la liste Parti travailliste
1 siège pour la liste Dynamique autochtone 2 sièges pour la liste Palika Îles

Ont été élus membres de l’assemblée de la province des Îles Loyauté

Liste UC-FLNKS
Reine VENDEGOU – HUE
Charles, Hnaniéné YEIWENE Julienne,
Marie-Josée LAVELLOI

Liste Parti travailliste
1. Kadrilé KUIESINE ép WRIGHT

Liste Dynamique autochtone
1. Basile CITRE

Liste Palika-Îles

  1. Robert Eto KAPOERI
  2. Christiane OUASSAOUA ep HONEME

RESULTATS DE LA PROVINCE NORD
Nombre d’électeurs inscrits : 39 903
Nombre de votants : 25 754
Nombre de bulletins nuls : 233
Nombre de bulletins blancs : 300
Nombre de suffrages exprimés : 25 221

NOMBRE DE VOIX OBTENUES POUR CHAQUE LISTE DE CANDIDAT

  1. Union nationale pour l’indépendance : 9 709
  2. Agissons pour le Nord : 3 072
  3. Une province pour tous, Calédoniens ensemble. Pour un avenir du pays dans la paix aux couleurs de la France : 1 975
  1. Parti travailliste « Osons le changement » : 842
  2. Mouvement néo-indépendantiste et souverainiste Nord (MNIS-Nord) : 554
  3. UC-FLNKS : 9 069

ATTRIBUTION DES SIEGES AU CONGRES
Les 15 sièges de membres du congrès sont attribués comme suit :

7 sièges pour la liste Union nationale pour l’indépendance 6 sièges pour la liste UC-FLNKS
2 sièges pour la liste Agissons pour le Nord

Ont été élus membres du congrès :

Liste Union nationale pour l’Indépendance

  1. Paul, Tyaou NEAOUTYINE
  2. Nadeige, Gisèle, Marie WACKENTHALER ép FAIVRE
  3. Jean-Pierre, Boa DJAïWE
  4. Valentine, Irène EURISOUKE
  5. Joseph, Apangou GOROMIDO
  6. Nadia, Véoute HEO
  7. Jean, Christophe CREUGNET

Liste UC-FLNKS

  1. Daniel GOA
  2. Caroline MACHORO-REIGNIER
  3. Pierre-Chanel TUTUGORO
  4. Henriette TIDJINE-HMAE
  5. Pascal SAWA
  6. Maria WAKA

Liste Agissons pour le Nord

  1. Alcide PONGA
  2. Pascale CHIARA ép MONTAGNAT

ATTRIBUTION DES SIEGES RESTANT A L’ASSEMBLEE DE PROVINCE NORD
Les 7 sièges de membres de l’assemblée de la province Nord ne siégeant pas au congrès sont attribués comme suit :
3 sièges pour la liste Union nationale pour l’indépendance
3 sièges pour la liste UC-FLNKS
1 siège pour la liste Agissons pour le Nord

Ont été élus membres de l’assemblée de la province Nord :

Liste Union nationale pour l’indépendance

  1. Patricia, Marie-Andrée GOA
  2. Victor, Marie, Jacques TUTUGORO
  3. Ivana, Judith BOUANOU

Liste UC-FLNKS

  1. Gilbert TYUIENON
  2. Magalie TINGAL
  3. Hervé TEIN-TAOUVA

Liste Agissons pour le Nord

1. Wilfrid WEISS

RESULTATS DE LA PROVINCE SUD
Nombre d’électeurs inscrits : 108 444
Nombre de votants : 72 907
Nombre de bulletins nuls : 592
Nombre de bulletins blancs : 1 356
Nombre de suffrages exprimés : 70 959

NOMBRE DE VOIX OBTENUES POUR CHAQUE LISTE DE CANDIDAT

  1. Mouvement néo-indépendantiste et souverainiste : 1 244
  2. Rassemblement national : 2 707
  3. L’Avenir en confiance : 28 802
  4. Parti travailliste et forces progressistes pour l’unité et le changement : 1 335
  5. Calédonie nouvelle et réunie : 841
  6. L’Eveil océanien : 6 077
  7. FLNKS : 11 269
  8. Alliance citoyenne pour la transition. Construire notre pays en Mélanésie-ACT : 2 043
  9. Construire autrement : 1 852
  10. Destin commun calédonien : 1 667
  11. Calédoniens ensemble. Pour un avenir du pays dans la paix aux couleurs de la France : 13 122

ATTRIBUTION DES SIEGES AU CONGRES
Les 32 sièges de membres du congrès sont attribués comme suit :
16 sièges pour la liste Avenir en confiance
3 sièges pour la liste L’Eveil océanien
6 sièges pour la liste FLNKS
7 sièges pour la liste Calédoniens ensemble. Pour un avenir du pays dans la paix aux couleurs de la France

Ont été élus membres du congrès :

Liste Avenir en confiance

  1. Sonia BACKES
  2. Thierry SANTA
  3. Virginie RUFFENACH
  4. Gil BRIAL
  5. Françoise SUVE
  6. Philippe BLAISE
  7. Laura VENDEGOU
  8. Christopher GYGES
  9. Isabelle CHAMPMOREAU
  10. Yoann LECOURIEUX
  11. Naïa WATEOU
  12. Brieuc FROGIER
  13. Muriel MALFAR-PAUGA
  14. Alesio SALIGA
  15. Nadine JALABERT
  16. Lionnel BRINON

Liste Eveil océanien

  1. Milakulo TUKUMULI
  2. Veylma FALAEO
  3. Vaimua MULIAVA

Liste FLNKS

  1. Roch, Luc Djéo WAMYTAN
  2. Ithupane, Antoinette TIEOUE
  3. Louis MAPOU Marilyn, Yvonne SAKILIA
  4. Sylvain PABOUTY
  5. Inès KOUATHE

Liste Calédoniens ensemble. Pour un avenir du pays dans la paix aux couleurs de la France

  1. Philippe GOMES
  2. Annie QAEZE
  3. Nicolas METZDORF
  4. Magali MANUOHALALO
  5. Philippe DUNOYER
  6. Emmanuelle KHAC
  7. Philippe MICHEL

ATTRIBUTION DES SIEGES RESTANT A L’ASSEMBLEE DE LA PROVINCE SUD
Les 8 sièges de membres de l’assemblée de la province des îles ne siégeant pas au congrès sont attribués comme suit :
4 sièges pour la liste Avenir en confiance
1 siège pour la liste L’Eveil océanien

1 siège pour la liste FLNKS
2 sièges pour la liste Calédoniens ensemble. Pour un avenir du pays dans la paix aux couleurs de la France

Ont été élus membres de l’assemblée de la province Sud :

Liste Avenir en confiance

  1. Aniseta TUFELE
  2. Guy-Olivier CUENOT
  3. Marie-Jo BARBIER
  4. Jean-Gabriel FAVREAU

Liste L’Eveil océanien
1. Maria Isabella LUTOVIKA née SALIGA

Liste FLNKS
1. Aloisio SAKO

Liste Calédoniens ensemble. Pour un avenir du pays dans la paix aux couleurs de la France

  1. Nina JULIE
  2. Jean KAYS

CALÉDONIE ENSEMBLE DISPARAÎT DE LA PROVINCE NORD

C’est l’un des chocs du week end : la liste de Calédonie Ensemble en province Nord n’a pas franchi la barre fatidique de 5% des inscrits, et a donc été éliminée.

Elle n’était pourtant pas conduite par un inconnu. Gérard Poadja, tête de liste, fils du grand chef Tiaou Poadja de Poindah, avait entamé son engagement politique au RPCR dès 1990.

Il avait siégé au Congrès en 1999 jusqu’en 2004, puis à la suite d’un désaccord avec le Rump, avait rallié Calédonie Ensemble en 2009.

Conseiller de la province Nord, Gérard Poadja avait été élu au Sénat en septembre 2017.

Gérard Poadja conserve sa fonction parlementaire, mais a perdu son ancrage local.

La liste qu’il conduisait a réalisé un score de 1975 voix, contre 3071 à celle menée par Alcide Ponga. Le seul de 5% était de 1995 voix.

Avec la disparition de toute représentation au sein de l’assemblée du Nord, Calédonie Ensemble subit un gros revers. Le parti n’est plus désormais présent qu’en province Sud.

L'actualité calédonienne quotidienne et gratuite